Maquette de battleship (bateau de guerre blindé) : Cuirassé BISMARCK

Membre  :"marmarpk"
Catégorie :Mer
Famille :Battleships
Période :World War II
Théatre :Bataille d'Angleterre
Échelle :1/150
Nation :Allemagne
Marque :Autre marque
Date :
Image principale de 236-cuirasse-bismarck.
Voir le Hangar de ""
 Le cuirassé allemand qui coula le navire amiral de la flotte anglaise : le HMS HOOD 

Photos de Cuirassé BISMARCK

Plus d'information de la part de marmarpk :

Premier de la série des deux cuirassés allemands: Bismarck et Tirpitz, il fut mis en service le 24 août 1940, et fut coulé le 27 mai 1941 par la "Home Fleet" anglaise, après avoir coulé le cuirassé anglais "Hood" le 24 mai.

Comparé aux navires de guerre de l'époque, il bénéficiait de certaines avancées technologiques tant sur le plan de sa carène (bulbe d'étrave, étrave de type "Atlantique Nord", grande largeur), tant sur le plan de son armement (capacité de rechargement et de tirs des tourelles de 380 mm).

Caractéristiques principales :
Longueur: 251 m - Largeur: 36 m - Tirant d'eau : 9,75 m - Déplacement: 50 129 tonnes
Propulsion: 3 turbines à vapeur alimentées par 12 chaudières - Puissance: 150 170 CV
Vitesse maxi aux essais: 30,12 nœuds - vitesse en service: 29 nœuds

Le Bismarck est un des meilleurs navires alignés par la Kriegsmarine en 1941 et va servir à des fins de propagande tout comme des fins militaires. Le Bismarck est jugé très dangereux par l’Amirauté anglaise qui va placer sa neutralisation comme un des objectifs impératifs pour la Royal Navy. Cette dernière connaît le Bismarck sous (presques) toutes ses coutures : visité par un attaché militaire suédois en mars 1941, une note descriptive a été émise… et transmise aux Britanniques par des membres de la marine suédoise.
Le HMS Hood fut désigné comme cible prioritaire par le Bismarck le 24 mai 1941, et après quelques tirs peu efficaces, à 6h, le Bismarck tira sa cinquième salve. C’est alors qu’un obus de 380mm traversa le pont du HMS Hood et explosa dans une réserve de cordite à l’arrière du navire : 112 tonnes d’explosifs prirent feu et explosèrent.
Le HMS Hood fut coupé en deux et coula en trois minutes, ne laissant que trois survivants sur 1419 hommes d’équipage. Le HMS Prince of Wales, gravement endommagé par les tirs du Bismarck et du Prinz Eugen, connaissait des soucis de canons. Le navire britannique ne pouvait donc pas répliquer d’une manière optimale. Il réussit tout de même à faire quelques dégâts au Bismarck, mais à 6h13, il déploya un écran de fumée et rompit le combat.

Le 26 mai à 10h30, le Bismarck est repéré à environ 1200 kilomètres de Brest. Suite à des nécessités de ravitaillement, les plus gros navires de l’escadre britannique furent obligés de cesser la poursuite. Le seul moyen de toucher le Bismarck était les aéronefs du HMS Ark Royal. Lorsque le cuirassé fut détecté à 110km du porte-avions, l’amiral James Somerville, capitaine du HMS Ark Royal, ordonna de charger les torpilles sur les avions Swordfish. La première vague d’avions lancés sur le Bismarck attaque par erreur le HMS Sheffield sans lui occasionner de dommages, et la seconde vague lance une attaque à 20h47 qui est plus efficace. Deux torpilles touchèrent le Bismarck, dont une le côté babord de la poupe du Bismarck. Le résultat est alors le début de la fin pour le cuirassé : le gouvernail babord se bloqua à 12° et l’explosion endommagea gravement la poupe.Son gouvernail bloqué, le Bismarck s’éloigne de Brest. Les Britanniques disposent sur zone des HMS King George V, HMS Rodney, HMS Dorsetshire et HMS Norfolk. Le 26 mai, à 21h40, le Bismarck émet un message pour l’Amirauté allemande : « Navire incontrôlable. Nous combattrons jusqu'au dernier obus. Longue vie au Führer ».
Cet épisode est le début de la fin pour le Bismarck : le moral de l’équipage est au plus bas. De plus, le HMS Sheffield et cinq destroyers ont ordre de maintenir le contact avec le Bismarck durant la nuit. Jusqu’au 27 mai au matin, ces six navires harcelèrent le Bismarck, sans grands dommages matériels, mais avec un gros impact sur le moral de l’équipage allemand.
A 8h43, le 27 mai, le HMS King George V et le HMS Rodney, deux des plus gros navires de la Royal Navy, repèrent le Bismarck et ouvrent le feu avec leurs pièces principales (le HMS Rodney possède des tourelles triples de 406mm). Le Bismarck réplique tant bien que mal, et les HMS Norfolk et Dorsetshire entrent dans l’action avec leurs pièces de 203mm.
A 9h02, un obus du Rodney détruit totalement la superstructure avant du Bismarck, tuant le capitaine Lindemann mais aussi l’amiral Lütjens. Le cuirassé allemand est alors au bord du naufrage, et ses tirs ne parviennent pas à toucher les navires britanniques.
A 10h, le HMS Rodney s’approche à 2,6km du Bismarck et continua les tirs à bout portant. C’est à ce moment qu’un évènement mérite d’être relevé : le HMS Rodney envoie deux torpilles contre le Bismarck. C’est donc la seule bataille ou un cuirassé en a torpillé un autre !
Le Bismarck est désormais hors de combat. Les ponts inférieurs sont évacués, et le HMS Dorsetshire reçoit l’ordre, à 10h20, de couler le navire en tirant des torpilles, dont deux toucheront leur cible.
Le Bismarck sombra à 10h35 le 27 mai, et avec lui la volonté de l’Allemagne nazie de mettre un coup d’arrêt aux convois alliés en utilisant des cuirassés.

Score du modèle :

Nombre de votes 1

Vous devez être connecté
pour pouvoir voter.

Commentaires :

1 commentaire pour ce modèle.

Félicitations MarmarPk ! Ce doit être un joli spectacle à voir naviguer, surtout s'il croise à côté de votre magnifique Paquebot Normandie !!!

Wings

Vous devez être connecté
pour pouvoir commenter.